Gueule de bois

——
8 mars 2022.
——
Il y en a un qui est en train de comprendre qu’il s’est bien fait baiser par ses “amis” européens, c’est le président de l’Ukraine.
Pas plus tard que ce matin, il dénonce” les promesses non tenues des Occidentaux”.
Quand une promesse n’est pas tenue on peut s’en prendre à 2 personnes : celle qui a promis et n’a pas respecté sa parole et soi-même d’avoir cru en la promesse.
Il n’a peut-être pas complètement quitté le rôle de président qu’il jouait dans cette fameuse série télévisée qui a sans doute contribué à son élection.
Depuis l’invasion il s’est taillé le rôle de super-héros de la résistance.
Bonne came pour les média occidentaux.
Ce matin, il a tout du type qui se retrouve en slip, au milieu de nulle part.
Il n’avait pas compris que les Européens sont dans la comm et seulement dans la comm tout comme ils le sont en Afrique où la supposée aide au développement ne sert qu’à donner bonne conscience aux opinions publiques européennes.
Aucun pays européen n’enverra ses soldats affronter les Russes sur le terrain ukrainien, ce serait le début de la fin et pas que de l’Ukraine.
Les Européens nous annoncent qu’ils lui enverront des armes.
Ce serait bien qu’ils nous disent par quels chemins elles seront livrées ces armes.
Les ports et aéroports sont aux mains des Russes.
Ils vont laisser des convois de camions chargés d’armes rejoindre Kiev par la route ?
De qui se moque-t-on ?
En laissant croire au président ukrainien qu’ils allaient l’aider, les Européens n’ont fait que rajouter au malheur du peuple ukrainien.
Personne ne bougera un cil.
Et le président Zelensky a fini par le comprendre.
Dur…dur.