Un esclave, premier homme autour du monde ?

fr.wikipedia.org

Lors de son séjour aux Indes [de 1505 à 1512] Magellan acheta un esclave à Malacca (Malaisie) en 1510.
Il le nomma Henrique et le ramena avec lui à Lisbonne.
Voilà 2 hommes qui ont effectué un demi tour du monde.
Lorsque Magellan obtint de Charles Quint le commandement d’une expédition pour tenter de trouver une route des épices par l’Ouest, il décida d’emmener Henrique avec lui sur la Trinidad, le vaisseau-amiral dont il avait le commandement.
20 mois de navigation et de souffrances plus tard, ils arrivèrent au mois d’avril 1521 à Cebu, une île des Philippines.
Dans ces îles aux multiples idiomes, le malais est la langue des commerçants, comme le dioula l’est dans toute l’Afrique de l’Ouest.
Henrique parle le malais et sert donc d’interprète à Magellan et à ses officiers.
Précieux Henrique.
Avant de quitter Séville, Magellan avait rédigé un testament dans lequel il mentionnait, au cas où il viendrait à mourir, qu’il rendait la liberté à Henrique. Il lui allouait même une conséquente somme d’argent, 10 000 maravédis, ce qui correspond environ à un an de salaire d’un marin qualifié.
Le 27 avril 1521, Magellan meurt lors d’une escarmouche avec un roi récalcitrant.

Mort de Magellan
cebu.fr

Duarte Barbosa, beau-frère de Magellan, prend le commandement de la flotte et annonce à Henrique qu’il ne le libérera pas. Il le ramènera à Lisbonne où il sera l’esclave de la femme de Magellan.
Et de plus il exige de lui qu’il continue à leur servir d’interprète alors qu’il gît sur sa couche ayant été blessé aux côtés de Magellan.
Henrique n’a pas le choix.
Toutefois il décide de réagir et sa réaction va avoir des conséquences dramatiques pour pas mal de gens dont Duarte Barbosa lui-même ainsi que pour d’autres officiers espagnols et va même compromettre la poursuite de l’expédition.
Il se rend en sa qualité d’interprète auprès du roi de Cebu qui, depuis la mort de Magellan, le commandant en chef de la flotte, a devant lui cette évidence : les Espagnols ne sont pas invincibles.
Le roi est dans une posture très inconfortable.
Il avait un ennemi, le roi de Mactan, l’île d’en face, celui que Magellan était allé combattre.
Or, Magellan a été tué, les Espagnols repoussés.
Qu’allait-il se passer une fois les Espagnols partis ?
Il lui fallait réagir.
Henrique lui aurait suggéré qu’au prix d’un peu d’habileté il pourrait faire main basse sur les navires espagnols et leur cargaison.
Dans cette île comme dans bien d’autres, il y avait des commerçants malais avec lesquels le roi travaillait en bon entendement. Ceux-ci bien évidemment ne voyaient pas d’un bon oeil ces Espagnols venir troubler leurs activités.
Nul ne sait exactement comment tout cela s’est mis en place, mais le désir de vengeance d’Henrique, la situation scabreuse du roi, les conseils supposés avisés que ne manquèrent pas de formuler les marchands malais, ont fait que le roi de Cebu a compris où était son intérêt.
Il continua de rester dans les meilleurs termes avec les Espagnols, allant jusqu’à inviter les officiers à un banquet donné en l’honneur du roi d’Espagne auquel il souhaitait remettre de somptueux cadeaux.
Rendez-vous fut pris pour le 1er avril.
Ce fut le dernier jour de la vie de 26 espagnols, dont Duarte Barbosa, qui, à peine confortablement assis pour un bon repas, ont été massacrés à coup de poignard et de lance.
Et Henrique dans tout cela ?
Il était au banquet, mais on doute fort qu’il ait été massacré.
Qu’est-il devenu ?
Est-il retourné chez lui étant ainsi le premier humain à effectuer le tour de la planète ?
Nul ne le sait.
Quoi qu’il en soit, les 2 premiers hommes à avoir fait un quasi tour du monde sont Magellan et Henrique.
Pour Magellan qui s’est définitivement arrêté à Cebu, il lui manquera toujours une distance équivalente à Paris – Athènes pour avoir bouclé la boucle.
Mais pour ce qui concerne Henrique ?
Il a fait au moins autant que Magellan + ce qu’il a fait après le massacre de Cebu.
Il y a fort à parier qu’il a pensé rentrer chez lui.

Le premier homme à avoir fait un tour du monde serait-il un esclave ?

Pour Juan Sebastian Elcano et les 17 hommes d’équipage de la Victoria, il n’y a pas de doute : ils sont les premiers hommes à avoir fait le tour de la planète d’un seul tenant. Ils sont partis d’un port en faisant route vers l’Ouest et y sont revenus par l’Est.

Quant à la première femme à avoir fait le tour du monde, il faudra attendre 240 ans pour que Jeanne Barret, déguisée en garçon, [les femmes sont interdites sur les navires de la marine française] puisse l’accomplir lors de l’expédition de Bougainville qui quitta la France en 1766.

Jeanne Barret
fr.wikipedia.org