La flotte

La flotte de Magellan

5 navires composaient la flotte de Magellan le jour du départ de Séville le 10 août 1519.

La Trinidad, vaisseau amiral sous le commandement de Magellan.
Elle sera capturée par les Portugais aux Moluques le 20 octobre 1522.

Le San Antonio sous le commandement de Juan de Cartagena. Celui-ci sera abandonné à Port San Julian dans le sud de l’Argentine au mois d’août 1520. Condamnation prononcée à la suite de la mutinerie qu’il a déclenchée le 1er avril .
Il sera remplacé par un cousin de Magellan, Alvaro de Mesquita.
Les pilotes du San Antonio se mutinèrent à leur tour au beau milieu du détroit de Magellan, mirent de Mesquita aux fers et décidèrent de retourner à Séville où ils arrivèrent le 6 mai 1521.

La Concepcion est sous le commandement de Gaspar de Quesada. Il sera décapité et démembré sur l’ordre de Magellan le 7 avril 1520 après l’échec de la mutinerie menée par lui-même et Juan de Cartagena.
Juan Serrano sera nommé commandant.
La Concepcion sera brûlée sous l’île de Bohol aux Philippines le 2 mai 1521 faute d’équipage pour la manœuvrer.

Le Santiago commandé par Juan Serrano fera naufrage le 3 mai 1520 lors d’une reconnaissance dans le Rio de la Plata.

La Victoria, commandant Luis de Mendoza qui sera poignardé à mort par un officier fidèle à Magellan lors de la mutinerie de Port San Julian.
Remplacé par Duarte Barbosa, parent de Magellan, qui mourut à Cebu le 1er mai 1521, 4 jours après Magellan.

Après diverses péripéties, ce sera le basque espagnol Juan Elcano, qui prendra le commandement de la Victoria. Animé par une farouche détermination, il parvint à la ramener à Séville, accomplissant ainsi le premier tour du monde de l’histoire de l’humanité.

magellan-magalhaes.com

Sur les 241 membres d’équipage composant la flotte, 91 survécurent.
18 arrivèrent à Séville sur la Victoria.
12 membres d’équipage de la Victoria qui avaient été capturés au Cap Vert par les Portugais furent rapatriés à Lisbonne.
Les 5 survivants de la Trinidad rentrèrent en Espagne en 1525 et 1526.
Le marin qui débarqua à la première escale aux Canaries.
Les 55 membres de l’équipage du San Antonio qui revinrent à Séville après avoir fait demi-tour dans le détroit de Magellan.

19 français dont 5 bretons s’étaient embarqués dans cette aventure. Seul l’un d’entre eux, Richard Deffauldis, un normand, survécut et fut ainsi le premier français à avoir fait le tour du monde.